Article n° 29

En ligne: 10 novembre 2010
Modifié le: 6 novembre 2010
Popularité: 6
Nb visites: 6922

mots clés

Java , WEB

Java : Configuration

Configurer un poste Tomcat + Eclipse

Par: Chris

Pour développer une application Web en Java, Il vous faut en plus du JDK un conteneur de Servlet et un environnement de développement. Je vous propose d’installer et configurer le couple Tomcat et Eclipse qui sont sans doute les logiciels les plus utilisés pour ce type de développement.

 Introduction

Cet article va vous expliquer comment installer et configurer le conteneur de Servlet Tomcat ainsi que l’environnment Eclipse dans le but de développer des applications Web en Java. Nous partirons du principe que vous avez déjà installé un JDK dans une version 1.5 (java 5) sinon voir ici ou supérieure. Les versions utilisées sont la version 6 pour Tomcat et la version 3.6 (Helios) avec le paquet nommé : IDE for Java for EE developers

 Installation de Tomcat

Remarque : Les explications qui suivent concerne un poste de développement et non un serveur de production. Dans ce dernier cas, vous devrez effectuer un paramétrage plus complet pour tenir compte de problèmes de sécurités et notamment, ajouter un serveur HTTP comme Apache en frontal de Tomcat pour isoler le serveur d’application du réseau

Nous allons d’abord récupérer une archive de Tomcat pour Linux. Pour cela, télé-chargez l’archive depuis le site officiel : tomcat.apache.org/.

Vous devriez récupérer le fichier nommé apache-tomcat-6.0.29.tar.gz en fonction de la version. L’installation se résumant à décompresser l’archive dans le répertoire d’installation, nous allons décompresser le fichier dans le répertoire /opt du disque.

En mode administrateur sous une distribution de type Mandriva/RedHat vous pourrez saisir la commande suivante :

Sous Ubuntu, pour avoir les droits administrateur, vous taperez la commande suivante (sudo) :

sudo tar xvzf /install/apache-tomcat-6.0.29.tar.gz

Vous devriez vous retrouver avec l’arborescence suivante :

Nous allons définir une variable système nommé CATALINA_HOME. Cette variable devra indiquer le chemin d’installation de Tomcat. Personnelement, je choisis le fichier $HOME/.bashrc pour cela. Editez ce fichier et ajoutez les lignes suivantes :

Remarque : Si vous utilisez, comme nous le ferons par la suite, Tomcat à partir d’environnements de développements comme Eclipse ou NetBeans, la définition de cette variable n’est pas indispensable mais cette dernière peut être utilisée par d’autres outils.

Il nous reste maintenant à tester que Tomcat fonctionne correctement. Il faut lancer le serveur en exécutant le fichier startup.sh se trouvant dans le répertoire $CATALINA_HOME/bin

puis d’afficher la page d’accueil de Tomcat dans un navigateur. Le port par défaut est 8080.

Vous remarquerez que si vous désirez accéder à la partie administration de l’interface Web de Tomcat, vous devrez vous identifier. Pour cela, il faut modifier le fichier $CATALINA_HOME/conf/tomcat-users.xml. Par défaut les rôles et utilisateurs sont en commentaires. Vous devrez retirer les commentaires et définir un utilisateur ayant le rôle de manager.

Exemple :

Vous devrez relancer le serveur Tomcat pour la prise en compte du fichier. Vous pouvez maintenant accéder à la partie administration à partir du lien Tomcat Manager de la page d’accueil en saisissant le mot de passe que vous aurez défini.

Il est à noter que le module d’administration de Tomcat est lui même une application Web Tomcat.

Vous pouvez maintenant stopper Tomcat en exécutant le script : $CATALINA_HOME/bin/shtdown.sh.

SPIP |