Article n° 18

En ligne: 31 décembre 2009
Modifié le: 6 novembre 2010
Popularité: 11
Nb visites: 6060

mots clés

Eclipse , Glassfish , Java , Netbeans , Tomcat

Java : configuration

Installer NetBeans, Glassfish, Tomcat et Eclipse

Par: Chris

Pour développer des applications sérieuses en Java, le Kit de développement Java (JDK) de SUN n’est pas suffisant. Il convient d’installer d’autres outils notamment des environnements de développement intégrés (EDI) comme NetBeans et Eclipse qui permettent de gérer et compiler dans un environnement graphique de très gros projets.

 1. Quel environnement choisir ?

Historique

Si les premiers développeurs Java utilisaient de simples éditeurs de textes, très vite le besoin c’est fait sentir de disposer de véritables environnements de développements graphiques permettant de gérer simplement des projets pouvant être composés de plusieurs centaines de fichiers.

Les environnements disponibles aujourd’hui permettent de saisir le code avec aide contextuelle, de gérer les packages, de compiler, de générer la javadoc et de créer les fichiers de déploiements. Certains EDI actuels proposent également, souvent par l’ajout de plugins, des assistants, des fonctions de gestions de version et de travail en groupe, d’outils de modélisations et de générations de code ou d’outils RAD d’aide au développements d’IHM. Certains sont également multi-langages : Java, PHP, Ruby, C++ etc...

Si les premiers IDE Java n’étaient pas toujours développés en langage Java pour des raisons de performances, avec l’arrivée de PC de plus en plus puissant et de machines virtuelles plus efficaces, les IDE actuels sont à peu près tous écrits en Java aujourd’hui. Cela permet de proposer aux programmeurs des outils portables pour les principaux systèmes d’exploitations.

Eclipse vs NetBeans

Si l’on exclue les EDI payant, les plus connus sont Eclipse, dont IBM est à l’origine, et NetBeans développé par Sun. Aujourd’hui, si Eclipse est encore largement le plus utilisé, NetBeans est en forte progression notamment hors de France. Alors lequel choisir ? Je répondrais : les deux. Car on va voir que même si ces 2 environnements proposent des fonctionnalités proches, cela peut être avec une efficacité différente selon les projets. C’est pour cela que je vous conseille, aussi bien pour un poste de développement que pour un poste dédié à la formation d’installer les deux. Ces environnements proposent sur Internet plusieurs bundles. C’est à dire que pour une même version, vous pourrez télécharger au choix, des archives qui contiennent plus ou moins de plugins pré-installés, ce qui évite de les ajouter par la suite si on a besoin.

Choix d’un serveur d’application Java

Comme nous voulons également un environnement de développement nous permettant de programmer tout types d’applications et notamment des applications coté serveurs, nous devrons disposer de serveurs d’applications permettant de gérer des servlets et des EJB. Là également, plusieurs choix sont possibles, même en se restreignant à des solutions gratuites. Je vous propose d’installer Tomcat développé par la fondation Apache, car ce dernier est encore très utilisé comme serveur de Servlet. Nous installerons également GlassFish. Ce dernier ayant l’avantage d’être de plus un serveur d’EJB et d’être développé par la société SUN. Comme, cette dernière définie également les spécifications Java, c’est généralement le premier serveur qui les intègre. Nous verrons également, que grâce à l’installateur de NetBeans et en choisissant le bon bundle, GlassFish et Tomcat pourront être installés automatiquement et prêt à être utilisés.

SPIP |