Article n° 14

En ligne: 9 septembre 2009
Modifié le: 23 décembre 2009
Popularité: 4
Nb visites: 7452

mots clés

LINUX , MySql , SGBD , WEB

LINUX

Installer et configurer un serveur LAMP

Par: Chris

De nombreuses applications WEB tournent sur ce que l’on appelle un serveur LAMP. Un serveur LAMP est un ordinateur configuré avec le système d’exploitation LINUX, le serveur HTTP Apache, la base de données MySql et le langage PHP. Il peut être intéressant de savoir installer et configurer un ordinateur avec ce type de logiciel pour développer ou tester des sites WEB dynamiques utilisant PHP comme langage et MySql comme base de données..

 1. Introduction

Cet article va vous résumer l’installation d’un serveur LAMP, c’est à dire comment installer Apache, MySql et PHP sur un PC sur lequel est déjà installé LINUX et vérifier que le tout est bien configuré.

Nous n’aborderons pas la configuration d’un véritable serveur d’exploitation mais d’une machine individuelle pouvant être utilisée pour le développement d’un site WEB, par exemple. L’installation décrite se fera à partir des paquets correspondant à la distribution LINUX installée, cette solution étant de loin la plus efficace par rapport à une installation à partir des sources. Si vous utilisez une distribution Linux Mandriva vous n’aurez sans-doute rien à faire si lors de l’installation de LINUX vous avez coché les applications serveurs WEB et bases de données. Les programmes devraient déjà être installés et configurés. C’est donc la solution la plus simple. Si vous n’avez pas demandé l’installation de ces outils au moment d’installer Linux ou si vous utilisez une autre distribution, se qui suit va vous décrire la procédure à suivre sachant que quelque soit votre distribution, Mandriva, Fedora, Ubuntu... le principe est toujours le même, seul les noms des paquets pouvant changer ainsi que les commandes d’installation et de lancement de services.

Remarque : Il existe malheureusement différents formats pour la gestion des paquets en fonction de la distribution LINUX et donc des commandes différentes. En ce qui concerne l’installation proprement dite, elle peut s’effectuer soit à partir de la ligne de commande, solution qui est la plus simple lorsque l’on connait le nom des paquets ou à partir d’une interface graphique. Sous les distributions de la famille Debian/Ubuntu, vous pourrez utiliser Synaptique. Sous Mandriva, vous pourrez accéder au gestionnaire de paquets à partir de sont interface « Centre de Contrôle Mandriva » qui centralise toute la configuration de l’ordinateur.

Pour la suite de l’article, nous prendrons comme exemple un PC connecté à internet sur lequel est installé KUbuntu 9.04.

Remarque : Pour exécuter la plupart des commandes d’installation vous devrez avoir les droits administrateurs donc, en principe vous vous connecterez en root mais sous Ubuntu vous resterez sous votre identifiant de connexion et taperez le mot sudo devant chaque commande pour avoir ses droits d’administration. Dans une console et lors de la première utilisation de sudo, il vous sera demandé un mot de passe et c’est le votre que vous devrez taper.

SPIP |